Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Culture -> Tourisme -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
La Dodo vend ses charmes

A quarante-deux ans, la bière Dodo vient de s’offrir une “maison” qui lui est dédiée, sur le site de production des Brasseries de Bourbon, dans le Bas-de-la-Rivière à Saint-Denis.

JPEG - 14.8 ko
Heineken ne perd pas le Nord, et propose une pression au cours de la visite...

Le Néerlandais Heineken a décidé d’ancrer davantage son produit phare dans le patrimoine régional, en y mettant le prix : environ 400 000 euros. Un bel outil d’autopromotion, qu’il s’agira de rentabiliser. C’est pour cette raison que la visite de l’entreprise et de ce “musée” sera facturée 6 euros par personne, à partir du 12 juillet, date de l’ouverture au public. La concurrence devient rude, notamment avec la Sorebra, il s’agit donc de défendre une image précieuse.

Inauguré hier, le projet a été lancé il y a déjà 10 ans, selon le directeur des Brasseries, Ilco Schuringa. Ce dernier rappelle d’ailleurs, pour couper aux critiques, que la loi Evin autorise la promotion de l’alcool lorsqu’elle est réalisée sur le site de production. Une initiative qui devrait plaire aux touristes, acheminés dans un petit train spécifiquement employé à cet usage. Notons enfin que le créateur de la bière Bourbon - telle est sa véritable appellation de cette blonde réputée - le maître brasseur Gerhard Avanzini, n’a pas assisté au lancement de cette “maison”.

S.L.

Clicanoo - 8 juillet 2005
 
Les Torps Heineken, Desperados, Affligem, Pelforth et les autres : quelle bière pour qui et pour quoi ?
La Belgique pas à pas
Bier und Burgenstrasse
D’une bière deux coups
La bière Tsingtao, une grande marque chinoise
Carnet de route : Hambourg
Lettish play
Bluefactory tient sa nouvelle équipe de pilotage
Un bikini rouge, un burger et une bière
Pourquoi la Ville de Bruxelles a déshabillé le Falstaff
La dodo
Les Brasseries en deuil
La Dodo bouchonée par la prime
Une délégation économique réunionnaise sera bientôt dans nos murs
Le goût amer de la 974
Pardon !
Quatre poules pour faire deux dodos
Un café et une Dodo s’il vous plaît !
La Dodo : du malt à la bouteille
Dix-huit personnes inculpées
Dans l’assiette des détenus
La Dodo et le marmaille
Le cocktail Molotov pour "met’ l’effet"
20 000 tonnes de verre rejetées
La Dodo fabriquée à Maurice ?
Brasseries de Bourbon : La Dodo lé pu là...
Le retour de la Dodomuzik
974 : Les Brasseries de Bourbon condamnées
Tourisme industriel au paradis de la mousse
974, une nouvelle bière pays
The Salesian Beer Museum
L’univers des courtisanes se découvre chez Maxim’s
Vireux Expo : pain et bière en Egypte ancienne
Un économusée pour le houblon
Foot : des joueurs et des canettes
Salon Français du Brasseur Amateur ou Artisan
« Y’a-tu d’la bière icitte ? »
La maison du houblon
L’histoire de la brasserie russe au centre d’une exposition à Saint-Pétersbourg
Du 29 mars au 4 avril : "Portraits de Bières"
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé