Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Culture -> Tourisme -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Prendre un bain de bière brune en buvant une bière blonde : la nouvelle cure à la tchèque

Pour tous ceux qui ont un jour rêvé de se baigner dans de la bière une bière à la main, le rêve est désormais réalisable à Chodova Plana, à une heure et demi de voiture de Prague, à quelques kilomètres de la frontière allemande en Bohême de l’Ouest. Le premier établissement thermal à base de bière du pays vient en effet d’y ouvrir, dans une région réputée jusqu’ici pour ses cures à base d’eaux riches en minéraux.

A peine rentré dans le bain, on vous propose une bière blonde bien fraîche. 20 minutes pour la déguster, dans un mélange à 34°C d’eau, de levure, de houblon écrasé et mélangé avec des herbes et surtout... de bière brune locale brassée depuis plusieurs siècles dans la brasserie familiale du village et spécialement prévue à cet effet. Un mélange assez étrange mais apparemment excellent pour la santé, selon Mojmir Pokres, directeur de l’établissement :

« Le houblon écrasé agit comme un pilling qui nettoie la peau, la vitamine B contenue dans la bière et la levure adoucit la peau. Cette cure peut aider à soigner l’acné, et à faire disparaître les pellicules et la cellulite. »

Sur le prospectus, on peut lire qu’une cure à la bière est également bonne pour les articulations, pour les muscles et le système immunitaire, rien que ça.

Un concept révolutionnaire ? Pas vraiment. Une idée même vieille de plusieurs millénaires, comme le précise Jiri Plavek, qui dirige la brasserie Chodovar.

« L’idée de bains à la bière existe depuis que les hommes savent faire de la bière. Même Cléopâtre, quand elle voulait se faire belle, se trempait dans un bain de bière. Nous ne sommes pas les premiers à proposer ces cures. Il y en a aussi en Allemagne et en Autriche, mais nous sommes les premiers à réunir dans un même bain une eau puisée de notre propre source d’eau minérale et une bière de qualité. »

Une recette garantie bénéfique pour le corps par l’un des plus grands spécialistes en cure de la région, Roman Vokaty. Et dans ce pays d’amateurs de bière, l’annonce de l’ouverture de cet établissement n’est pas passée inaperçue. Les demandes de réservations se multiplient, et les touristes, en grande majorité venue de l’Allemagne voisine, n’hésitent pas à faire un détour sur la route qui mène à Prague, pour un petit plongeon aromatisé.

Les touristes russes, qui privilégiaient jusqu’à maintenant les cures de la ville voisine de Karlovy Vary, commencent également à affluer. 550 couronnes tchèques soit environ 20 euros, c’est le tarif de base pour faire trempette.

« C’est plus intéressant que les cures habituelles », raconte cette dame qui fait partie des tous premiers clients à tester ces bains de bière. Venue de Plzen (Pilsen en allemand - ville qui a donné son nom à la Pils), elle ajoute qu’elle envisage déjà de renouveler l’expérience. « Je me sens super bien », confie quant à lui ce touriste britannique qui sort tout juste de sa baignoire alcoolisée.

Alors ces bains de bière : une vrai cure de jouvence ? Pas pour tout le monde. Pour le docteur Nespor, spécialiste à l’hôpital psychiatrique de Prague du traitement des dépendances, il s’agit plutôt d’une opération marketing lancée par un brasseur rusé :

« Avec cette publicité, ils encouragent les gens à boire en prétendant que c’est bon pour la santé. Pour certaines personnes, en particulier les personnes en difficulté, cela peut être très dangereux et je crains qu’à l’avenir nous soyons amenés dans quelques temps à soigner dans notre clinique d’anciens visiteurs de ce spa. »

Avec 160 litres consommés par habitant et par an, les Tchèques sont les plus grands buveurs de bière du monde. Boisson alcoolisée dangereuse pour la santé ou produit de beauté ? En tous cas le brasseur tchèque de Chodova Plana ne se pose pas la question et envisage de lancer prochainement sa propre ligne de soins pour le corps et le visage, à base de bière évidemment.

Alexis Rosenzweig

Radio Prague - 19 avril 2006
 
La pression monte entre Molson et Couche-Tard
L’Espagne en quête de grandeur
Association pour le développement du sentier houblonnier
Un nouveau concept de visite
« Goûtez la révolution » : Taybeh, brasseur en Palestine et fier de l’être
La saga de la dodo
Du côté de chez Lipp
Coors Cans Guided Brewery Tours
Brasserie Artisanale Dieu Du Ciel
L’ancien lieu mythique de Saulieu va renaître
La brasserie « Au Saint-Thomas »
Chocolat, frites, bière et Art nouveau : les journées de Bruxelles à Prague ont commencé
Tour de brew
Budvar brewery’s profit before tax up 13 per cent in 2007
Pramerica Financial bought part of Prague A7 Arena Holešovický brewery
Prague fume et fait de la résistance
« Budweiser, ça désigne ce qui vient de Ceske Budejovice ! »
Czech beer faq - Part 2
Putin Visits Memorials, Beer Hall
B for beer
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé