Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Actualité -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Moissons : des premiers résultats mitigés

Rendements moyens pour les orges d’hiver, bons pour les orges de printemps. La récolte des blés commence.

Orges d’hiver et escourgeons sont coupés. Les moissonneuses-batteuses ont fait irruption dans les champs des céréales plus tardives. Selon Benoît Masure, le directeur régional de l’Office national interprofessionnel des céréales (ONIC), « la moisson des orges de printemps est finie à 80 %. Les blés ont à peine démarré. Mais tout peut aller très vite, selon le temps de ces prochains jours. » Les moissons ont deux semaines d’avance, en raison de la coopération active du soleil.

Saison moyenne
La moisson des orges d’hiver et des escourgeons est terminée. Le premier bilan dressé par Benoît Masure est mitigé. « 10 à 30 % des orges d’hiver et des escourgeons vont être déclassés car ils contiennent trop de protéines. Ils ne seront pas destinés à la brasserie comme prévu, mais serviront à l’alimentation animale. » Un manque à gagner pour les producteurs. D’autant que le rendement des orges d’hiver et des escourgeons est moyen, avec 75 quintaux par hectare, soit 10 quintaux de moins qu’en 2002. « Ces résultats étaient attendus. Les conditions d’implantation étaient délicates, pendant des périodes de gel. Des parcelles ont souffert dans l’Artois et le Cambrésis », précise Benoît Masure.

Inattendu
En revanche, les rendements des orges de printemps sont bons, avec 80 quintaux par hectare, contre 70 en moyenne. « C’est une bonne surprise », pour Benoît Masure. « On pourra en faire du malt pour la brasserie car les taux de protéines sont corrects. » Il est aussi optimiste pour les blés. « Les prévisions régionales sont un peu supérieures à celles de l’année dernière, avec 88 quintaux par hectare au lieu de 86 en 2002. La saison devrait même être bonne en Flandre. »

Incertitude climatique
La prudence s’impose. Les moissons seront largement tributaires de la météo des prochains jours : « S’il pleut, les rendements peuvent varier. Et si la sécheresse se poursuit, elle risque d’affecter les zones qui moissonnent le plus tard, traditionnellement l’ouest de la région », explique Benoît Masure. « Si la canicule persiste, la maturité des blés risque de s’accélérer. Nous serions alors confrontés à un problème de remplissage du grain. Ses qualités physiques seraient moins bonnes, il serait plus maigre, moins arrondi », précise Denis Risbourg, de la chambre d’agriculture du Nord.

A priori donc, une saison ni catastrophique, ni exceptionnelle. Satisfaisante, pour Benoît Masure. « Par rapport aux régions touchées par le gel ou la sécheresse, dans le Nord - Pas-de-Calais, on ne se plaint pas. »

Valérie Sauvage

La Voix du Nord - 22 juillet 2003
 
W&D agrees Burtonwood takeover
Guinness Anchor sees beer market improving
Lydia sait comment servir la bière belge
Le pdg de Molson craint que les actionnaires rejettent la fusion avec Coors
Beer deals: flat out like a lizard drinking
A Obernai, Kronenbourg verse de l’eau dans sa bière
Linking of kin’s name with beer unit irks RabriAdd to Clippings
Pression sur les prix
Christ ’smokes & drinks beer’ in a Catholic journal
Lion appeals to keep rights over Coopers shares
Premier essai d’orge génétiquement modifié autorisé en Allemagne
Céréales d’hiver : bien les implanter
Les orges brassicoles se font rares sur les marchés mondiaux
Observer les variétés sensibles
Innovators Aim To Grow Organic Hops
Trouble Brews in Germany as Biofuel Boom Jacks Up Price of Beer
Alimentation des porcs
Le maïs préféré à l’orge
BEATRIX, nouvelle orge brassicole à faible teneur en protéines
Japan brewer pursues ’Monster Cane’ ethanol dream
Météo France aide les entreprises à se couvrir contre les aléas climatiques
Kronenbourg concocte une bière aux fruits pour séduire les jeunes
L’été chaud fait grimper les ventes de la SAQ
Drinking in the Sixy beauty
Russian beer drinking backs up S&N forecasts
For beer, some gas pains
Les importations de boissons ont grimpé avec le thermomètre
Rainy season finally over in Kanto, Koshin, Tohoku regions
Miller Brewing Company System Surpasses $1.5 Million Contribution for Red Cross Hurricane Relief
Cool spell affecting summer economy
Le "demi" de bière risque de coûter plus cher en France
Hausse des matières premières agricoles
Japon : après les variantes sans alcool ni glucose, la bière spatiale
Drought tipped to reduce beer quality
Barley prices may push cost of a beer up
La Chine, c’est pas de la petite bière
Dijon Céréales : Une année atypique, un résultat positif
Des moines, la nature et l’harmonie
Japanese brewer visits local barley growers
Big dry lifts price of brewing beer
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé