Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Société -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Les gros brasseurs sanctionnés

La Commission européenne a infligé des amendes à plusieurs brasseurs belges pour un montant total de 97 millions d’euros, soit environ 3,9 milliards de francs. Ils sont accusés d’avoir constitué deux cartels sur le marché belge de la bière.

Décidément, la Commission européenne n’aura pas été tendre avec la Belgique en ce 5 décembre. Après La Poste condamnée à payer une amende de 2,5 millions d’euros (plus de 100 millions de francs belges) pour abus de position dominante, c’est cette fois le monde brassicole belge qui subit les foudres européennes. Le groupe français Danone, ex-propriétaire de Alken-Maes, et le belge Interbrew ont ainsi été condamnés à des amendes respectives de 44,6 millions d’euros (près de 1,8 milliard de francs) et 46,5 millions d’euros (plus de 1,87 milliards de francs) pour entente illicite sur le marché belge de la bière. Les brasseurs Haacht et Martens sont également condamnés à des amendes de 270.000 euros (10,9 millions de francs) chacun.

Que reproche la Commission à ces quatre brasseurs ? Elle les accuse de s’être partagés le marché belge et d’avoir fixé les prix au sein de deux cartels secrets, entre 1993 et 1998. Le premier cartel regroupait Interbrew, qui détient environ 55% du marché belge, et Danone, qui possédait alors Alken-Maes, le dauphin d’Interbrew avec ses 15% de parts de marché. Interbrew et Alken-Maes aurait usé de pratiques anticoncurrentielles dans le secteur horeca.

Le deuxième cartel impliquait des productions privées que les supermarchés commandent aux brasseurs et vendent ensuite sous leurs propres marques.

Le commissaire européen en charge de la Concurrence, Mario Monti, a souligné que l’un des éléments extraordinaires de ce dossier est l’implication personnelle des principaux dirigeants d’Interbrew, Alken Maes et Danone à l’époque. Il qualifie d’ailleurs l’affaire de "très sérieuse".

Le président de la Commission européenne, Romano Prodi, n’a quant à lui pas été tendre avec les entreprises condamnées : "Le message aux compagnies qui jouent à ce jeu est clair : la Commission ne tolèrera pas que l’on porte atteinte aux droits des citoyens et à la compétitivité de notre économie. Ceux qui tentent de tromper le marché avec des accords secrets seront poursuivis et devront payer. Le fait que la Commission surveille le marché unique pour empêcher ce type de pratiques est un des plus grands bénéfices que les citoyens peuvent retirer de l’Union européenne."

Interbrew a d’ores et déjà annoncé qu’il ne comptait pas faire appel de cette décision et que l’amende ne devrait pas peser sur ses comptes annuels puisqu’une provision suffisante avait été constituée à cet effet dès 1999. Même son de cloche chez Danone, qui a vendu la brasserie Alken-Maes au britannique Scottish & Newcastle en juillet 2000. Le porte-parole du groupe a déclaré que Danone avait également déjà rassemblé une provision d’un montant équivalent à la somme due. L’amende ne devrait donc pas influencer les résultats du groupe français.

Rtbf - 5 décembre 2001
 
Nombreuses voix pour Éduc’alcool
Communication de données sur la "Guest Beer Provision"
Historic Brewery To Close
Les brasseries canadiennes disparaissent rapidement
Molson lance Rickard’s Original White en bouteilles au Québec
Qu’importe le breuvage, pourvu qu’on ait l’ivresse à bas prix
La Coop ne vendra plus de bière ni de vin aux jeunes de 16 ans
Beer battles
Smoke ban will cull poor pubs says brewery chief
Thai Bev looks to dedicated breweries
EU Threatens to Take Germany to Court Over Bottle-Recycling Law
WTO upholds right to protect food names
Carlsberg veut fermer une brasserie sur deux
Miller brews European expansion
Filière houblon
Bud is king in Europe
Les Allemands sont les plus grands consommateurs de bière d’Europe
Berlin et Prague refusent d’alourdir la fiscalité sur la bière
S&N pays £309m for Fosters in Europe
Winning Dollar Forecaster Gains Insights Drinking Dutch Beer
Interbrew et Ambev envisagent un échange de participations "substantielles"
Femsa and Interbrew Unravel U.S. Beer-Selling Venture
Interbrew danse la samba
Brazil Regulators See `Limited’ Impact of Interbrew Entry
Fat Guy Pads Sun’s Q2 Profits
Interbrew et AmBev se regroupent pour constituer leader mondial de la bière
Cité de la bière à Armentières : des lendemains qui moussent
Interbrew given Bass options
Interbrew se hisse au premier rang de la bière en Allemagne
Une pompe à bière chez soi
Cold beer and killer women
Slipping standards
Brewer prepared to seek court order on labor
Three of a Kind: Court Deals Anheuser-Busch Three Wins in Hungary
Des actionnaires de Sidel indemnisés
Le Tessin refuse d’être le supermarché du cannabis
Femsa Fights Bid to Pass U.S. Joint Venture to AmBev
Miller Drops Part Of Lawsuit Against Anheuser-Bush
Danone condamné pour fraude sur le marché de la bière belge
Femsa Asks U.S. Judge to Block Interbrew, AmBev Deal
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé