Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Multimédia -> Publicité -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Une pub jugée sexiste

Le Conseil d’éthique de l’industrie de l’alcool a reçu près d’une centaine de plaintes provenant pour la plupart des organismes de lutte contre les agressions sexuelles. On y dénonce une campagne de promotion des plus belles filles de l’Est du Québec Molson Ex, jugée à la limite de la pornographie.

JPEG - 18.3 ko
La compagnie Molson se défend en affirmant que le nombre anormalement élevé de plaintes s’explique par une mobilisation concertée de la part des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Dans une lettre envoyée au vice-président Marketing de Molson Canada et dont le Journal a obtenu copie, le Conseil d’éthique de l’industrie québécoise des boissons alcooliques et son président Claude Béland, blâment sévèrement l’entreprise pour une promotion qui a fait l’objet d’un nombre élevé de plaintes.

« Près d’une centaine de personnes qui se plaignent, pour nous, c’est assez rare. Autant de gens qui prennent la peine d’écrire, si j’étais à leur place, je m’en occuperais », a déclaré Claude Béland, ex-président du Mouvement Desjardins.

Code d’éthique

Le calendrier dénoncé se retrouve sur le site Internet de Molson, de même que sur les lieux de vente et dans les médias.

Dans une lettre de deux pages envoyée à Molson, Claude Béland affirme avoir déjà écrit au sujet des pratiques publicitaires du brasseur et ne pas avoir observé de changements.

« Dans le passé, les brasseurs nous ont répondu qu’ils avaient leur propre code d’éthique », souligne Claude Béland.

Fait à noter, les trois grands brasseurs sont les seules entreprises de l’industrie des boissons alcooliques à avoir refusé d’adhérer au code d’éthique établi par l’industrie.

« Ils ne sont pas obligés de se soumettre à nos avis, mais par courtoisie, nous avons voulu informer Molson qu’ils faisaient l’objet de nombreuses plaintes. »

Action concertée

La compagnie Molson se défend en affirmant que le nombre anormalement élevé de plaintes s’explique par une mobilisation concertée de la part de CALACS (Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) et que ce mouvement a débuté à Rimouski.

« Nous croyons que ce genre d’image soutient la thèse que la femme est disponible sexuellement et que l’on peut facilement y avoir accès », explique Linda Bérubé, du CALACS de Rimouski.

Selon la responsable des médias de l’entreprise Marieke Tremblay, Molson se doit de rejoindre son public cible, soit les hommes de 18-34 ans.

« Nos études nous démontrent que parmi leurs cordes sensibles, on retrouve le sport, les voitures, la musique, la fête et les belles filles. »

Extraits de la lettre de Claude Béland

« Les plaignants soulignent que dans cette promotion, à la limite de la pornographie, votre entreprise considère les femmes comme de simples objets sexuels. Elles y sont présentées comme des objets, des accessoires pour le plaisir des hommes. »

« ...les membres du conseil ont été unanimes à considérer que votre promotion est profondément sexiste et méprisante pour les femmes. »

« Ce n’est pas la première fois que je vous écris à ce sujet... de toute évidence, vous n’avez pas remis en cause vos pratiques publicitaires. »

Isabelle Maher

Canoe - 14 juillet 2008
 
Cue the breasts, it’s Miller time
Norm Peterson
Office sex talk as advertising art
Pilsner Urquell coule en ligne
Slipping standards
Federal Judge Orders Budweiser Ads Withdrawn
The beer evolution busts loose
La fierté renaît
Interactive Urinal Communicator
Lion d’or - Cannes 2000
« Tournée générale » du Bloc québécois
Coming soon to a beer near you : caffeine
Is she really selling beer?
Pour pouvoir ouvrir ce frigo, il faut connaître... l’hymne national !
La Ferme Brasserie Saint-Jean débutera ses activités en 2008
Innis & Gunn hits bullseye in Canada
"La bière, c’est le moteur du dépanneur"
Signs don’t affect whether we buy beer or bière
The Beer Industry in Canada - Document 6
La Brasserie Hopenstark en route vers les États-Unis
TV spots of the year 2004
Mine’s a Manhattan, but not in New York
Miller Brewing Changes Advertising Strategy
Molson n’est pas à vendre
Miller Fires Latest Volley In Beer Battle
Miller to switch beer account from JWT to Ogilvy
Miller Locks Down Groundbreaking Deal With Univision
A Mix of Beer, Free Speech and Home-Grown Hip
Dieters’ taboo foods not so bad, ads claim
Picon satisfait de sa campagne de pub
Molson signals Brazil unit up for sale
Molson en infériorité numérique
Les profits de la « Molle » versés en soft money
Les profits trimestriels de Molson Coors ont diminué de 60 pour cent
L’agence DBRS accole une perspective négative à la dette de Molson Coors
Molson Coors 1st-Qtr Net Loss Narrows as Sales Rise
Union expects beer run to dry
Molson Coors pourrait vendre Kaiser pour 150 M$ US
Campagne virale pour Molson Ex
Groupe VIVA et Molson Coors révolutionnent le marchandisage numérique
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé