Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Société -> Humour -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
En Allemagne, des femmes aux enchères pour aller au bal

C’est une tradition allemande qui avait jusqu’ici peu fait parler d’elle. La « Maifrauenversteigerung », littéralement « la vente aux enchères de femmes de mai » est une fête arrosée au cours de laquelle les hommes enchérissent pour obtenir une partenaire de bal - la vente propose aussi pêle-mêle des objets divers, comme des « tireuses à bière en laiton ». Le quotidien allemand Die Zeit s’est penché sur cette coutume étrange, habituellement décrite de façon bienveillante par les médias locaux.

Ainsi, selon Die Zeit, dont le journal en ligne Slate.fr a pris la peine de traduire des passages : « Comme si l’émancipation n’avait jamais eu lieu, près de cinquante femmes sont ici mises aux enchères, à côté d’autres produits –une tireuse à bière en laiton, deux bouteilles d’eau de vie aux herbes ». Cette tradition aurait principalement encore cours dans les zones rurales de la Rhénanie. Les plus jeunes filles mises aux enchères n’auraient pas plus de 16 ans. Certains déboursent jusqu’à 1200 euros pour avoir le droit de danser quelques mois plus tard avec leur « achat ».

La vente aux enchères de femmes de mai, une coutume qui remonte au XVIIe siècle

Selon Slate, cette bien étrange coutume, habituellement uniquement couverte par les journaux locaux, remonterait au XVIIe siècle. Ces manifestations sont organisées par « des associations d’hommes célibataires ». Le but, évidemment : caser les hommes avec de jolies femmes sur fonds de beuveries. À lire l’article, qui parle de « horde », « d’agitation » et de « beuglements » on à peine à imaginer ce à quoi ressemblent ces réunions - mais on entrevoit très bien la dimension machiste de la chose, et le sentiment des filles n’ayant d’autre choix que d’être la propriété d’un bout de viande saoule le temps d’une soirée… Il y aurait encore plus d’une centaine d’associations de ce type et pratiquant ce rite en activité outre-Rhin.

Terra Femina - 19 mai 2014
 
Craft beer law change on fast track
Stone Brewing to release new "Extreme LemonyLime" malternative beverage
The Five Dumbest Things on Wall Street This Week...
Pour pouvoir ouvrir ce frigo, il faut connaître... l’hymne national !
Wife carrying
Planning de la semaine
Stone Brewing Releases "Monolith"
Uptown beer battle between brewers could turn into court brawl
Dogfish Head Announces 100% ABV, Continually-Hopped Beer
Ils se mobilisent pour sauver les happy hours
Vietnam’s beer introduced at festival in Germany
Germans blast Budweiser
En Allemagne, c’est la bière qui est en crise
Oktoberfest 101
Germans balk at Budweiser for World Cup
Quand la bière ouvre la voie aux breuvages fruités et sans alcool...
Les bières Affligem se distinguent lors d’un concours en Allemagne
Bit vs Bud, un match presque amical
Anheuser-Busch Defends American Bud Name at EU Court
Des voleurs allemands s’emparent de 300 000 litres de bière
On the hop: brewery firm goes global
The Winerack: Combining Beer and Breasts, Finally
Une bière pour lutter contre les troubles de la ménopause
US sailors seek beer, not girls
Is beer less fattening than wine?
Why Do Super Bowl Advertisers Ignore Women?
In Mexico, an engagement with a twist
Minority owner purchases former Molson Coors brewery
Miller beer fields new crop of sex ads
Toddler beer abuse mum’s 25 convictions
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé