Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Société -> Santé -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Hollandia, la bière qui décime la jeunesse malienne

« 600 F, bois un coup et crache la vérité ! ». Le Cameroun aurait compris le problème et interdit l’importation de la boisson toxique sur son sol. A Bamako de nos jours, ils et elles en consomment tous et toutes. Et elle les massacre à la tronçonneuse en série.

Le Mali doit à la Hollande trois choses essentielles- un tout blanc, un tout noir et un autre dans les tons gris. Dans l’ordre chronologique, le lait de vache de qualité en boîte, Gloria : nourrissant, onctueux et multiservice, le liquide crémeux fait encore rêver les générations avancées en âge et les rend nostalgiques du « bon vieux temps ». Après une longue rupture, les Pays bas vont nous donner, à la faveur de la crise née en 2012, un ‘produit’ un peu spécial pour participer à la paix et à la réconciliation : un Rssg. Rassurez, il ne s’agit pas du dernier né des blindés israéliens ou des missiles russes. Au contraire ! Car, il s’agit d’un homme intelligent que le pays du bon fromage nous octroie par Onu interposée. Son nom ? Albert Gérard Koenders dit Bert. Il est arrivé chez nous sous l’étiquette de Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies ; et par voie de conséquence, chef de la Minusma. Il a atterri chez nous via la Côte d’Ivoire où il exerçait en tant que pompier en chef de la crise ivoirienne : faut-il s’en réjouir (du passage par la RCI) pour l’expérience acquise à côté ou s’en inquiéter sous prétexte que le ’produit’ manquerait de fraîcheur ?

Cette interrogation sur la ‘fraîcheur’ du Rssg et la suite des événements fait que dans ce cas, nous sommes dans le gris ; alors qu’avec le Gloria, c’était du tout blanc.

Là où nous passons au noir, vraiment au tout noir, c’est avec le dernier cadeau empoisonné qu’un pays comme les Pays-Bas peuvent exporter. Nom de code : Hollandia. Une bière qui affiche sur sa tunique 13 degrés d’alcool. Ceux que nous considérons comme les connaisseurs disent : faux et archi faux. Pour eux, ce poison fait beaucoup plus. Le dernier colis hollandais se présente sous la forme et les dimensions des jus de fruit en canette. L’unité ne coûte que 600 F Cfa – donc à la portée de tous. Sa couleur est dans le vert, ce qui fait penser à la nature, à l’écologique et donc à l’inoffensif.

Un succès fulgurant

Hollandia est dans nos murs depuis une dizaine de mois, mais elle a remporté un vif succès qui l’a portée à la tête du hit parade des boissons alcoolisées au Mali. « Tous les jeunes que vous voyez là et que vous ne pouvez pas soupçonner, ils en boivent tous, filles et garçons », nous confie G. Comme tous ceux qui ont accepté de nous édifier, il insiste encore : « C’est parce que je vous fais confiance, sinon je ne parlerais pas. Mais avec vous, c’est différend ». Le sujet vient donc d’être le dernier feuilleton regardé en fin d’après midi et que tous commentent le lendemain. Mais, d’où vient ce satanique succès ?

D’abord, la qualité du produit lui-même. En effet, il est jugé « fariman dé » ou très corsé et agissant. Une formule est du reste vite devenue un cri de ralliement et une devise dans la « communauté » des consommateurs : « 600 F, bois un coup et dis la vérité ! ». En effet un timide ou un peureux qui avalent une canette de Hollandia regarderaient leur belle-mère en ou IBK en face, cracheraient ce qu’ils auraient dans le ventre sans hésitation aucune. Le caïd qui descend un carton de bière ordinaire ne pourrait pas dépasser deux Hollandia. Finir une canette en deuxième expérience serait en soit une grande preuve de courage. Et quand on dépasse deux ? Nous n’avons trouvé personne qui puisse envisager cette éventualité. Dépasser deux canettes de Hollandia s’est avéré une idée tellement saugrenue qu’aucun n’y avait pensé.

Le pilier essentiel du succès de la dernière passion des jeunes maliens réside dans le marketing. L’on sait que les « Sunnites » sont leaders dans les affaires grâce, entre autres, à leur ouverture à la modernité et aux nouvelles façons de faire. Or, la société importatrice de Hollandia en exclusivité, appartient à un « Sunnite ». Et ce barbu très pieux a eu l’idée de génie d’engager un des fleurons de la scène Rap malien pour lui venir en rescousse : le fameux et célébrissime Gaspi. Le Stade Omnisport de Medinacoura fut loué et un concert géant organisé. L’achat du ticket donnait lieu, automatiquement, à l’octroi d’une canette de boisson. Hollandia bien sûr. Et lorsque l’idole des jeunes est apparue de back stage, il arborait lui aussi sa canette. Une savante mise en scène a mis l’artiste en communion avec son public pour exhiber la canette, chanter ses louanges, la lever aux lèvres tous ensemble avant de le déguster tous ensemble.

Tel est le condensé des récits reçus de ceux qui ont participé à la « fête » et qui ont accordé leurs témoignages.

C’est depuis que Hollandia s’est imposée et s’est ainsi que depuis, elle décime la jeunesse malienne. Notre jeunesse, celle-là même qui doit nous succéder et nous continuer. Que font les responsables ? Les pères ont démissionné, les mères adorent trop leurs rejetons et IBK n’a pas trouvé d’Etat en place (c’est lui-même qui l’a spontanément avoué). Et il n’a pas encore eu le temps d’en mettre un en place.

Enfin, partageons ce conseil donné par un des jeunes interviewés pour mettre votre serviteur en garde : « Doyen, s’il arrive qu’un jeune vous insulte père et mère dans la circulation pour rien, ne lui répondez pas. Continuer votre chemin car il a peut-être affaire à plus fort que lui ». Le jeune et sage conseiller – le monde à l’envers- pensait à dame Hollandia. Ce conseil est gratuit, bien sûr !

Malijet - 7 août 2014
 
Des nutriments importants à surveiller
Brewer Finds Success With Gluten-Free Beer
Counting Carbs
Une bière pour lutter contre les troubles de la ménopause
Watchdog hits out over beer claims
Les déboires d’un anti-gueule de bois
Takeda, Kirin drug tie up
Sida : la santé des travailleurs est un capital
Pub chain to ban smoking in 50 outlets
’KGB Pill’ Promises to Cure Hangovers
Congo-Kinshasa : La Bracongo en perte de vitesse ! Reddy, Kester Emeneya et Karpama interpellés !
Canette contre calebasse (4° partie)
Burkina Faso : 6e édition de la fête de la bière
La Brasimba invitée à s’installer dans les deux Kasaï et au Maniema
Crackdown on killer brew
Bière de mil et société dogon (Mali)
33 Export – Togo envoie des heureux gagnants au Brésil
Flambée des prix des boissons alcoolisées au Burundi
Beer bottle removed from man’s colon
Chronique d’une hécatombe annoncée
Beer wenches are back
Beer should not be cold when sold
Beer Institute Modifies Ad Code
Swedes travel, perchance for drink
Anheuser-Busch Discontinues `Bud Pong’ Drinking Game
Aux tenanciers criminels
Prague débordée par les "stags"
Une potion anti-alcootest disponible sur le marché ?
Former Coaches Ask Colleges to Reject TV Alcohol Ads
Nouvelles d’autrefois
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé