Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Actualité -> Economie -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Heineken obtient le feu vert du Nigerian Stock Exchange pour fusionner ses deux filiales

La filiale du groupe hollandais Heineken, Nigerian Breweries, spécialisé dans la production et la vente de bière, a annoncé lundi 14 octobre 2014, avoir obtenu le feu vert du Nigerian Stock Exchange pour effectuer une fusion avec Consolidated Breweries, une autre usine de bière au Nigéria, contrôlée elle aussi par Heineken.

Heineken, qui occupe la troisième place au monde en termes de volume de bière vendu à l’année, avait déjà annoncé il y a quelque temps, son projet de rassembler ses investissements au Nigéria afin de réduire ses dépenses et accroître ses bénéfices. Compte tenu des performances respectives des deux entreprises, il n’est pas à exclure, qu’au terme de l’opération, Nigerian Breweries soit désormais la seule entité restante sur le marché financier nigérian.

Pour le compte de l’exercice 2013 s’achevant au mois de décembre, Nigerian Breweries a réalisé un bénéfice net de 43 milliards de nairas, en hausse de 13%, alors que Consolidated Breweries voyait ses marges, déjà moins importantes, reculer, avec un bénéfice net de seulement 1,2 milliards de nairas. Il est toutefois à préciser que toute proportions gardées, Consolidated Breweries ces deux dernières années a payé un dividende global plus intéressant que Nigerian Breweries.

Désormais les deux parties devraient établir un processus de fusion conformément à la loi, et après approbation de leurs actionnaires. Le projet devrait voir émerger un géant de la brasserie en Afrique subsaharienne. Aussi, dans un environnement nigérian où l’accès à une énergie moins chère est un défi et où, tout de même, les performances macro-économiques permettent de prétendre à une hausse de la consommation locale, la stratégie du groupe néerlandais semble être celle de minimiser ses coûts et optimiser ses marges.

Agence ecofin - 16 octobre 2014
 
Kirin in Talks to Buy Japan Drugmaker Kyowa Hakko
AmBev vende 25% de sua filial peruana a grupo local
SBL old-timer on two-year assignment with Uganda Breweries
Bofferding : nouvelle année record
Les propriétaires de maquis d’Abidjan protestent contre la hausse du prix de la bière
Baltika eyes Heineken’s No.1 spot in European beer
Kingway Brewery secures $25.6 million loan
$15m Coopers buyback to keep Lion bid at bay
AB InBev-Hausse des profits limitée par les coûts de marketing
Barley shortage no small beer, Heineken warns
Le Bureau de la concurrence conteste la fusion entre Labatt et Lakeport
Analysts back brewers’ merger
Le brasseur S&N rejette l’offre améliorée de Heineken
« Bud doit rester américain ! »
Greene King remains tight-lipped over plans for Hardys & Hansons’ brewery
SABMiller Launches Takeover Bid
Molson ponders change to Coors voting plan
InBev et SABMiller lorgneraient sur Foster’s
Miller Brewing goes into caffeinated beer market with acquisition
Scottish & Newscastle ne baisse pas les bras
Heineken se renforce sur le marché nigérian
Nafdac Seals Fake Guinness Brewery
Bendel Brewery owes banks, staff N1.7b
Le brasseur Heinneken pourrait fusionner ses deux filiales nigérianes
Guinness met au point une bière "stout" spéciale immigrés
African Stout To Be Dublin-Made
Heineken renforce sa position dans le capital de Nigerian Breweries
Pas de marque Budweiser pour Budvar au Nigeria
NAFDAC Summons Guinness over Adulteration
Jos Brewery to grow market share with repackaged products
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé