Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Actualité -> Economie -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
AB InBev-Le bénéfice grevé par les USA et le Brésil

Anheuser-Busch InBev a publié un bénéfice en hausse au troisième trimestre, mais moins que prévu, en raison d’une réduction des stocks des grossistes aux Etats-Unis et d’une stagnation du marché brésilien après la Coupe du Monde de football.

Le premier brasseur mondial, propriétaire des marques Budweiser, Stella Artois et Corona, a dit vendredi que les volumes de bière avaient baissé de 2,7% sur la période juillet-septembre, avec des reculs constatés en Amérique du Nord, en Europe et dans la région Asie-Pacifique.

Ab InBev a fait état d’une hausse de 1,3% à périmètre comparable de l’excédent brut d’exploitation (EBE, Ebitda) au troisième trimestre, à 4,75 milliards de dollars (3,78 milliards d’euros), en deçà du consensus Reuters qui le donnait à 5,0 milliards.

Le brasseur attribue ce résultat inférieur aux attentes à une baisse des ventes aux Etats-Unis, son principal marché, à des volumes stagnants et des hausses de prix limitées au Brésil et à des économies restreintes au Mexique, de 10 millions de dollars seulement contre plus de 200 millions lors de la période comparable un an auparavant.

"Nous pensons que le troisième trimestre est un cas à part pour ce qui concerne la performance de l’Ebitda et qu’il n’est pas révélateur des tendances futures d’activité pour l’entreprise", a dit le brasseur.

Le leader du marché aux USA, au Brésil et au Mexique, trois des quatre marchés de la bière générant le plus de profits, a toutefois tiré parti d’une évolution de la clientèle chinoise vers ses marques haut de gamme Harbin et Budweiser, générant sur ce marché une hausse de 20% de l’EBE.

La faiblesse du marché européen s’explique à l’est par le conflit russo-ukrainien et à l’ouest par un mois d’août très humide.

Ab InBev a répété que la tendance des volumes devrait s’améliorer aux Etats-Unis et que les volumes au Brésil et au Mexique renoueraient avec la croissance cette année. Le brasseur a subi l’an passé une contraction des ventes dans toutes les régions, l’Asie-Pacifique exceptée.

Heineken a publié la semaine dernière des ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre en raison d’un été humide en Europe.

Les grands brasseurs mondiaux comptent sur l’Amérique latine, l’Asie et l’Afrique pour assurer leur croissance en raison de dépenses de consommation atones dans une Europe qui se redresse lentement et d’une croissance limitée aux USA.

L’action Ab InBev perdait 2,6% à 84,93 euros en matinée.

Reuters - 2 novembre 2014
 
la Sobraga et la DGCC mettent en garde les détaillants contre un abus des prix de boissons
Heineken Price Going Up as Barley Harvests Down, China Drinks More Beer
Après avoir vendu Tango à Heineken pour 135 millions d’euros, Mehri met en vente Pepsi
Flambée des prix des boissons alcoolisées au Burundi
Tanzania: Brewery Excels in Midst of Odds
Inbev déçoit au 3e trimestre à cause de la hausse des matières premières
Une autre firme d’analyse se prononce en faveur de la fusion Molson Coors
Lion Nathan seeks interest in Auckland brewery
Unibroue annonce ses résultats financiers
Cobra Beer goes flat due to restructuring costs
InBev n’est plus le leader mondial de la bière
Belgium’s Inbev sees profits soar
Inbev prend place au milieu de l’Empire
InBev : les Belges ont la gueule de bois
Stella performer cheers beers
InBev Profit Rises; Job Cuts to Be Sped Up in Europe
InBev said to put Rolling Rock beer on the block
Brewer AB InBev hit by falling beer sales in Russia, U.S.
Interbrew weighs brewery closures
InBev Sales Rise 6.3%, Led by Growth in Latin America
Thirsty Work For Biggest Brewer
Heineken : baisse du bénéfice net trimestriel, mais confirme ses objectifs 2014
Rwanda : le brasseur Bralirwa vise plus d’export
Léon de Bruxelles bien valorisé selon Atout Capital
Vetropack/2007 : exercice record grâce à une forte demande en Europe de l’Est
Brewers see mixed results as beer thirsts turn flat
Anheuser-Busch declines on volume drop
Marketing costs hit Carlsberg
Heineken s’attend à souffrir de l’effet dollar en 2004
Les Camerounais ont consommé 5 millions d’hectolitres de bière en 2013
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé